Barrage de Nachtigal: le MINFI se félicite des avancées

barrage-de-nachtigal:-le-minfi-se-felicite-des-avancees

            Le Ministre des Finances, Louis Paul Motaze a effectué une visite de travail sur le chantier de construction de l’aménagement hydroélectrique de Nachtigal. L’occasion était donnée au Membre du Gouvernement de relever la nécessité d’améliorer la trésorerie de l’entreprise en charge du Projet impactées par les effets du Covid-19.

Barrage de Nachtigal:  le MINFI se félicite des avancées

L’aménagement hydroélectrique de Nachtigal vise la construction d’un barrage et d’une usine hydroélectrique de 420 MW, près du tiers de la capacité de production d’électricité actuelle sur le fleuve Sanaga. Le projet est localisé à l’amont de la confluence des fleuves Mbam et Sanaga, à environ 65 km au nord de Yaoundé. Il intègre également une ligne de transport de 225 kv. Le Ministre des Finances, Louis Paul Motaze, y a effectué une visite le 3 juin 2022, en compagnie du Directeur Général de la Nachtigal Hydro Power Company (NHPC), Vincent Leroux. Conduit par le Directeur de la construction de la NHPC, Justin Ntsama, le Ministre des Finances a visité les quatre principaux pôles de construction sur le chantier à savoir : la zone des ouvrages amonts, le canal d’amenée, l’usine de production et le poste de transport 225kv. Des étapes qui ont permis à Louis Paul Motaze d’apprécier l’avancement des travaux de cet important ouvrage pour le système électrique du Cameroun. L’on retient que, le chantier qui a démarré le 1er février 2019 en dépit de quelques retards enregistrés, avance de façon satisfaisante. En fin avril 2022, plus de la moitié des travaux est achevée avec un taux d’avancement général de 60%. De manière plus détaillée, les différents lots de construction sont de 60% pour le lot génie civil, 55% pour le lot électromécanique, 100% pour le lot ligne de transport et 97% pour le lot cité d’exploitation.

Toutefois, le déplacement du Ministre des Finances se situait bien au-delà du problème physique de l’état d’avancement des travaux. Le MINFI n’a pas manqué de rappeler qu’il s’agit d’un projet très important pour le Chef de l’Etat et pour le peuple camerounais pour trois raisons dont : la capacité du barrage qui est de 420 MW, qui fournira près de 30% de la consommation électrique du Réseau Interconnecté Sud du Cameroun. Ensuite, c’est un projet en partenariat public-privé dans lequel l’apport de l’Etat est de 15% et enfin, la configuration qui a été mise en place de près de 24% de capitaux propres pour les cinq partenaires locaux et une quinzaine de prêteurs internationaux.

Malheureusement les retards dus à la pandémie du Covid-19 entre autres ont entrainé des conséquences financières qui ont freiné le bon déroulement des travaux. De plus, le transport et la distribution nécessiteront aussi des ressources financières ainsi que le paiement des expropriations. Pour répondre à toutes ses exigences, le MINFI s’est engagé à faire des propositions aux plus hautes autorités de l’Etat pour mener à bien la réalisation de ce projet en améliorant la trésorerie des entreprises ainsi que celle en charge du projet. ” il ne vous a pas échappé que je viens ici après qu’on ait eu une sursouscription dans l’emprunt obligataire que nous avons levé. Et je devrais faire un certain nombre de propositions à ma hiérarchie sur comment utiliser les ressources supplémentaires. C’est pour ça que, j’ai attendu venir d’abord ici avant de faire ces propositions pour voir si on a un appel de fonds qui peut être important et qui peut permettre que les travaux avancent” a déclaré Louis Paul Motaze avant de souligner qu’une discussion en matière de remboursement de la TVA avait été menée avec un certain nombre de mesures prises. En effet, l’engagement a été pris de payer 2 milliards de FCFA par mois pour les 20 premiers milliards qui étaient dus. Quant aux délais, la première turbine qui alimentera Yaoundé, sera opérationnelle dès le mois d’octobre 2023 et les six autres en fin 2024, a rassuré Vincent Leroux, Directeur Général de la NHPC.

Chantier du barrage de Natichgal - photo de famille
Chantier du barrage de Natichgal – photo de famille

Contenu à retrouver également sur le site web du MINFI

Naviguez par Tags : Louis Paul MOTAZE

Articles similaires

Programmation budgétaire 2023-2025 :  L’intérêt des populations avant tout

Programmation budgétaire 2023-2025 : L’intérêt des populations avant tout

             C’est l’objectif que vise la session 2022, des Conférences Elargies de Programmation Budgétaire et de Performance associée (CEP-PA), qui s’est ouvert ce 16 août 2022 à Yaoundé sous la double présidence du Ministre de l’Economie, de la Planification et de...

Programmation budgétaire 2023-2025 :  L’intérêt des populations avant tout

Programmation budgétaire 2023-2025 : L’intérêt des populations avant tout

             C’est l’objectif que vise la session 2022, des Conférences Elargies de Programmation Budgétaire et de Performance associée (CEP-PA), qui s’est ouvert ce 16 août 2022 à Yaoundé sous la double présidence du Ministre de l’Economie, de la Planification et de...

0 Commentaires

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Share This